Les tramleys

Avant de commencer, nous vous présentons les tramleys : Ce sont les smileys du petit tram Amusant

très content
content
bof !
j'aime pas !
horrible !
Je suis
très content
Je suis
content
Bof !
Ca ne me plaît pas
J'enrage !
Ils ont osé !

Ils permettent au fantôme du tram de nous donner son appréciation à la fois sur le respect, de nos jours, du style des bâtiments de son époque...
De donner son avis sur l'environnement, de nos jours, de ce qui fut son domaine....
De l'accessibilité ou non des chemins au public de nos jours. Le remembrement a effectivement fait bien des dégâts dans ce domaine, le département s'étant débarassé des emprises du petit tram et de l'entretien des ouvrages par la même occasion ... Dommage.

Trams fantômes

Vous le croirez si vous voulez... mais nous avons rencontré les fantômes des petits trams. Ils étaient aussi étonnés que nous ... que nous puissions les voir.

Alors, ils nous ont guidés pour nous permettre de retrouver les chemins de leur voie oubliée, bien cachés dans les fourrés, les taillis, et aussi parfois malheureusement supprimés par les hommes.

Ils nous ont dit aussi leur grande tristesse, et leur honte, de voir ce que les hommes ont fait en certains endroits, de ce qui fut leur gloire entre 1925 et 1949.

« Et pourtant, nous a dit l'un d'entre-eux... ils étaient bien contents de nos services, les hommes, à l'époque !
Il suffit d'entendre les vieilles personnes qui parlent encore de nous avec émotion, une joie réelle à l'évocation de cet ami qui sillonnait les campagnes et permettait aux villageois des communes isolées dans les montagnes d'aller en ville, de communiquer, à une époque où personne, ou presque, ne possédait de véhicule personnel.

Et puis, il s'en est passé des évènements, autours de nos lignes...
Des anecdotes, certaines amusantes, d'autres moins, mais qui ont fait parler du monde ! »

Un autre d'ajouter:

« Heureusement, il reste encore aujourd'hui aussi des hommes qui aiment encore leur patrimoine, et se plaisent à le faire survivre, revivre... le mettre en valeur... »

« Alors, dis ... » nous supplia l'un d'entre-eux,
« Voudrais-tu nous permettre de nous exprimer aujourd'hui sur ton site ... que nos sifflets retentissent à nouveau dans les campagnes ? »

Et c'est ainsi que sont nés les tramleys ... pour permettre aux fantômes de dire aux hommes d'aujourd'hui ce qu'ils pensent de leurs actes.

>>>>> Retour au sommaire photos
 
IDDN Certification